Qui sommes-nous

Historique

« L’Oasis des Dômes » succède à « l’Association d’Aide à l’Oncologie d’Auvergne » fondée en 1991 par le Dr Michel Legros.

En 1997, après le décès du Dr Legros, le Dr Joël Fleury a pris la suite à la tête de l’association. C’est en 2001, au moment du transfert de la Clinique de Dômes au Pôle Santé République(PSR) que l’association a commencé à se développer et à financer des projets.

20170914_145851

Dr. Joël Fleury – Président de l’association

Les recettes proviennent des dons des patients ou des proches et des laboratoires pharmaceutiques. Ces derniers versent des honoraires dans le cadre d’essais cliniques ou co-finançent des projets de service.

Les dépenses sont essentiellement :

  • la rémunération de l’attachée de recherche clinique.
  • la rémunération de l’art-thérapeute.
  • les autres dépenses comprennent la prise en charge d’examens biologiques onéreux non pris en charge par la sécurité sociale, l’achat de matériels médicaux et autres achats destinés à améliorer le confort des patients.

Projets et Missions

Développer les temps de présence des soins de support (socio-esthéticiennes et art-thérapeutes) pour permettre à un maximum de patients, traités en hôpital de jour ou hospitalisés, d’en bénéficier.

Développer la Recherche Clinique pour permettre aux patients d’accéder à des thérapies innovantes.

Mettre en place de nombreux projets de service

Mutualiser et partager les expériences dans le domaine des soins de support entre différents professionnels de spécialités différentes au sein du PSR et avec d’autres établissements de la région.

Etat des lieux

Depuis de nombreuses années, nous avons compris la nécessité d’une prise en charge globale du patient, ne se limitant pas uniquement à une dimension purement médico-technique mais encore à une dimension psycho-sociale.

Parmi les soins de support basés sur le bien-être et la revalorisation de l’estime de soi, certains sont bien implantés dans notre unité tels que la socio-esthétique, l’art-thérapie, l’activité physique adaptée. Avec le recul, le témoignage des patients et des proches ont fini de nous convaincre de l’intérêt de ces soins sur la qualité de vie.

Cela nécessite des moyens financiers importants. C’est ainsi qu’un groupe de bénévoles a commencé à organiser ou solliciter des manifestations culturelles et sportives pour promouvoir l’association et collecter des dons.