Divers, Témoignages de patients

Témoignages de patients #4

Je me nomme Mylène T., actuellement j’ai 62 ans.

J’ai fait ma première rencontre avec la maladie en septembre 2016, au cours d’une mammographie de contrôle. Ayant une « belle » poitrine, j’avais des kystes, mais ce jour là, cela ne plaisait pas au radiologue.

Il a été direct. « Il faut faire enlever cela, c’est très suspect » a-t-il dit.

J’ai reçu cette information en pleine figure, je l’ai entendu, enregistré et stoïquement je suis rentrée chez moi.  Tout le monde n’a pas la délicatesse des personnes que je vais rencontrer par la suite.

Mon médecin m’a directement dirigée vers une sénologue du Pôle Santé République, pour la biopsie. Elle a fait son travail avec gentillesse, réconfort et soutien.

Il fallait opérer pour se débarrasser de ce problème. C’est ainsi que j’ai rencontré le chirurgien et son extraordinaire secrétaire Héliette.

J’ai été opérée, le jour des catherinettes, avec succès.

Puis j’ai eu de la radiothérapie, des contrôles réguliers et en avril 2018 il a fallu m’opérer pour une reprise. Toujours avec le soutien du chirurgien.

En mars 2019 ce dernier m’a dit « tout va bien, les résultats sont bons, nous nous reverrons l’année prochaine à la même date ».

Mais la vie en a décidé autrement, car, fin octobre je souffrais du côté droit, mon médecin m’a fait passer une écho. Le même radiologue me dit « C’est votre sein qui a migré vers le foie ».

Mon généraliste contacte le chirurgien qui me fait faire tous les examens, le tout en moins de quinze jours.

Les résultats confirment le diagnostic du radiologue, le foie et les os sont touchés.

Après, tout s’enchaîne rapidement, les médecins ayant été très réactifs.

Tout débute dans le service des oncologues et leurs secrétaires, Claire et Hélène, qui ont toujours le sourire et un mot gentil pour nous accueillir. C’est tellement important d’être reconnue et regardée avec bienséance et non comme des malades.

Maintenant nous allons parler d’une équipe à qui nous devons « tirer le chapeau. »

Ils sont tous formidables, dès que je monte au 6ème, c’est pour me faire soigner et franchement j’y vais avec la « banane ».

La première fois, c’est avec de l’appréhension (c’est normal, je vais vers l’inconnu) que nous (mon époux étant avec moi, les accompagnants sont acceptés dans le service) sommes montés. Un accueil chaleureux et souriant, de la part de Claude, le secrétaire. Des infirmières et un infirmier s’occupent de moi, m’installe. Le tout avec sourire, chaleur humaine et bienveillance.

Mon oncologue m’avait conseillé de prendre le « paxman » (un appareil de réfrigération du cuir chevelu) pour limiter la chute des cheveux. Cela fonctionne très bien mais ce n’est pas glamour !!!!! Le principal étant le résultat.

 Si le Pôle Santé République a la chance d’avoir « cet outil » c’est grâce à l’association « L’Oasis des Dômes » qui a financé, le service en possède deux, c’est un produit anglais.

Cette même association permet aux patients de pouvoir rencontrer et bénéficier de soins de bien-être et de confort totalement gratuits. Il y a les diététiciennes, Cécile et ses collègues avec leur écoute et bons conseils, ainsi que les socio-esthéticien(nes) qui expliquent, entre autres, comment protéger nos ongles contre les méfaits de la chimio. Une art thérapeute passe dans le service pour nous inciter à exprimer tout notre ressenti avec l’art, perso je colorie des mandalas près dessinés.

Et, il y a Myriam, charmante et adorable personne avec son serre-tête de fleurs, qui, tout en massant les mains, les pieds ou la tête, est à l’écoute des confidences des patients et patientes. Elle n’est que douceur et sourire, c’est un vrai bonheur d’avoir le plaisir de la connaître.

Le personnel de service prend également soin de nous en nous proposant régulièrement des boissons et Cathy, avec sa coupe de cheveux originale, nous propose le repas avec son doux sourire et son mot favori « petit. « Petite dame… petite entrée… » cela nous amuse.

Et surtout n’oublions pas « les femmes de l’ombre », les préparatrices, celles sans qui rien ne serait possible. Dès réception de l’accord et du dosage, prescrit par l’oncologue, elles élaborent nos poches de traitements. Chaque poche est personnelle et, à chaque changement nous devons décliner notre identité, personnellement j’en ai fait un jeu avec Annie, Fanny, Jonathan, Valérie, Solène, (ordre alphabétique pour tous les prénoms groupés) …je ne donne pas toujours le tiercé gagnant dans l’ordre.

La chimio a énormément évolué, bien sûr certains traitements sont plus lourds que d’autres. Aussi, est-ce très important et réconfortant d’avoir de telles personnes pour prendre soin de nous.

Etre soigné à « Pôle Santé République » c’est être pris en considération en tant qu’humain et non en tant que numéro.

Au jour d’aujourd’hui, je poursuis ma chimio, avec des résultats encourageants, puisque je suis en rémission complète précoce.

                                                                                                     (Mars 2020)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s