Soins, Soins de support

Prise en charge nutritionnelle : démystifier les croyances

Mme Alix BASSET, Diététicienne

« Tu devrais manger plus, tu devrais manger moins. Il faudrait éviter ceci ou à l’inverse privilégier cela… ». L’alimentation joue un rôle prédominant dans notre imaginaire collectif face à la maladie et la première de mes missions en tant que diététicienne est de démystifier ces croyances.

« Non, la perte de poids pendant les traitements n’est pas une obligation.
Non, il ne faut pas forcément être restrictif face à certains aliments. « 

Il y a souvent des questionnements de la part des patients, j’essaie de les écarter de tout ce qui peut être trop restrictif et de limiter au maximum les régimes, sauf si cela s’avère nécessaire.

Chaque cas est différent et les conseils hygiéno-esthétique délivrés doivent être adaptés à chacun. Quand je vois un patient, je m’interroge toujours sur son mode de vie quotidien afin d’orienter mes conseils en conséquence. Il est aussi intéressant qu’un proche soit présent afin d’aider le patient à mettre en pratique mes conseils.

Seule diététicienne du PSR, je ne vois pas tous les patients du service de manière systématique ; je peux intervenir à la demande du patient, des médecins ou du personnel soignant. Néanmoins, les patients du service ainsi que les oncologues sont sensibilisés à la question de l’alimentation. Un bilan nutritionnel est ainsi dressé pour chaque patient.

Après la phase active des traitements, je peux aussi recevoir gratuitement en consultation les patients qui le souhaitent. Il peut s’agir de répondre à un questionnement ponctuel, revoir les règles d’équilibre alimentaire ou encore mettre en place un suivi dans une optique de perte de poids.

J’aide les patients dans une démarche de reprise d’activité physique, en les orientant vers des structures adaptées tel qu’Apeseo, espace financé par la Ligue contre le Cancer, qui propose parmi d’autres services des cours d’activité physique adaptée.