Soins de support

Maintenir une place pour la parole

Mme Mathilde PAGNAT et Mme Corinne PULTZ-CARGOU, psychologues cliniciennes

La pratique du psychologue clinicien est régie par le code de déontologie de la profession.

« Etre psychologue clinicien en oncologie, c’est participer à soutenir la particularité de chaque patient, chaque proche, chaque famille dans son vécu de la maladie. Cette pratique invite les personnes à venir formuler ce qui leur est difficile et peut être les aider à donner leur propre sens à ce qui n’en n’avait pas… »

Les deux psychologues cliniciennes au Pôle Santé République se rendent au chevet ou reçoivent les personnes traversant l’épreuve de la maladie, des traitements, elles écoutent leur paroles sans juger.

Par la parole, les personnes peuvent trouver un certain soulagement de leur souffrance psychique liée à des évènements douloureux, sidérants… tels que le cancer, la perte de cheveux, les symptômes psychologiques associés (dépression, le repli, l’agitation…).

Cette proposition de parole peut apporter un soulagement, cependant, il est primordial que la personne en ait le souhait, afin que parler ne devienne pas une violence.

Les entretiens s’adressent aux patients suivis en Oncologie et à leurs proches (adultes, enfants), à tous les moments de la maladie. Il peut s’agir d’entretien individuel, de couple, ou familial.

Les psychologues cliniciennes en Oncologie font partie de la prise en charge globale du patient. Elles s’inscrivent dans un travail pluridisciplinaire, tout en veillant à respecter les règles de confidentialité et du secret professionnel.

L’équipe soignante et médicale peut proposer au patient et/ou à ses proches de les rencontrer. La demande peut aussi être réalisée directement par les patients et les accompagnants.

La consultation auprès du psychologue n’est pas soumise à prescription médicale et fait partie intégrale de la prise en charge du patient et de ses proches au Pôle Santé République; elle n’entraine aucune dépense supplémentaire.

« En somme, il s’agit d’une proposition de parole, d’une rencontre, d’un lieu où la personne peut adresser ce qu’elle éprouve ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s